Le COS : un enjeu pour améliorer une structure !

Le 7 mars dernier, Bre­tagne Con­seil organ­i­sait la réu­nion annuelle de son Comité d’Orientation Stratégique (COS) à Paris. À cette occa­sion, une par­tie de nos Junior-Entre­pre­neurs et de nos Alum­ni se sont retrou­vés afin de men­er con­join­te­ment une réflex­ion sur des prob­lé­ma­tiques d’amélioration de la struc­ture. Nous sommes revenus sur l’importance de ce comité dans un échange avec Ilian ABDELMALEK, Prési­dent de Bre­tagne Conseil.

Le Comité d’Orientation Stratégique aide à la déf­i­ni­tion de la stratégie de Bre­tagne Con­seil. Il est com­posé à la fois de Junior-Entre­pre­neurs en man­dat et d’Alumni. Dans sa forme actuelle, il est réu­ni une fois par an. Sa voca­tion prin­ci­pale est d’initier des échanges autour de prob­lé­ma­tiques inhérentes à la Junior-Entre­prise et ses per­for­mances, afin de définir ou de redéfinir cer­tains axes de la stratégie.

“Le terme de COS est un mot un peu bar­bare qui, en des mots sim­ples, traduit l’idée d’avoir des per­son­nes « au-dessus de nous », donc nos Alum­ni, qui agis­sent alors comme un Con­seil de Sur­veil­lance. L’idée est qu’ils nous accom­pa­g­nent dans le développe­ment de notre struc­ture avec un regard cri­tique, pour chal­lenger ce que nous faisons, sans inter­venir dans la ges­tion de notre man­dat. Ils appor­tent à la fois du recul et de l’expérience, de par leur posi­tion externe, car ce sont des anciens Junior-Entre­pre­neurs de Bre­tagne Con­seil. Cela nous per­met, à terme, de penser la stratégie avec un appui pour nous guider, nous ori­en­ter et finale­ment nous per­me­t­tre de con­tin­uer à nous développer.”

On retrou­ve des Comités d’Orientation Stratégique dans un grand nom­bre de struc­tures, notam­ment au sein de la Con­fédéra­tion Nationale des Junior-Entre­pris­es, dont Bre­tagne Con­seil fait par­tie. La CNJE donne à toutes les Juniors un exem­ple de con­ti­nu­ité entre les man­dats appuyée par leur pro­pre COS. C’est ce qui a amené Bre­tagne Con­seil à for­malis­er le sien afin d’approfondir ses réflex­ions liées au pilotage de la stratégie.

“En 2016, le pre­mier cycle stratégique a été impul­sé au sein du mou­ve­ment des Junior-Entre­pris­es. Le fait de for­malis­er cette stratégie en un cycle sur plusieurs années était alors assez nou­veau dans le mou­ve­ment. L’idée était d’avoir cet organe au-dessus du Prési­dent, qui est fon­cière­ment le garant de la stratégie, prin­ci­pale­ment pour la diriger et l’orienter. Évidem­ment, nous avons notre COS mais nous n’avons pas les mêmes sujets partout, les thèmes abor­dés dépen­dent réelle­ment de la Junior et du con­texte dans lequel elle évolue.”

Dans le cadre de ce mod­èle, Bre­tagne Con­seil fonde sa stratégie actuelle sur un cycle d’une durée de trois ans, lancé en 2018. Celui-ci a été pen­sé dans le respect des valeurs qui sont au fonde­ment de notre Junior-Entre­prise, à savoir l’engagement, le pro­fes­sion­nal­isme, la qual­ité et l’accompagnement de nos clients. Il aide chaque année à établir notre plan d’action et se ver­ra renou­vel­er par le man­dat 2020–2021, appuyé par le COS.

“Nous menons une grande réflex­ion à l’approche de la fin de ce cycle : il va fal­loir que nous dres­sions un pre­mier bilan pour pou­voir recon­stru­ire une stratégie d’ici peu. Cet organe, « au-dessus de nous » à nou­veau, va nous per­me­t­tre d’être accom­pa­g­nés dans une optique de con­ti­nu­ité entre les man­dats afin que chaque man­dat ne change pas la stratégie chaque année, ce qui serait sans intérêt. Ce que nous souhaitons, c’est péren­nis­er très con­crète­ment le développe­ment de l’association au tra­vers de ces cycles.”

Les objec­tifs du COS cette année étaient artic­ulés en trois axes : la réflex­ion autour de l’amélioration de la stratégie actuelle, la ges­tion du réseau Alum­ni et enfin l’amélioration du RFP, acronyme de Recrute­ment-For­ma­tion-Pas­sa­tion, pour le ren­dre plus per­ti­nent et durable. Cha­cun de ces thèmes a été abor­dé dans l’optique de trans­met­tre aux man­dats suiv­ants un max­i­mum de pistes stratégiques, tout en lais­sant la porte ouverte à l’ajout de leur touche per­son­nelle au fil du temps.

“Arrivant au con­stat que la stratégie impul­sée il y a main­tenant deux ans est per­fectible, la pre­mière ques­tion est que devons-nous faire en matière de stratégie, l’adapter ou finale­ment la chang­er ? Devons-nous en créer une autre ? Ensuite, nous par­tons du principe qu’une Junior qui per­forme est une Junior qui sait exploiter le poten­tiel de son réseau Alum­ni. Donc com­ment mobilis­er les Alum­ni ? Com­ment dévelop­per ce réseau ? Com­ment faire per­former davan­tage la Junior grâce à lui ? Enfin, nous souhaitons instau­r­er une réelle con­ti­nu­ité au sein de Bre­tagne Con­seil grâce à un RFP sta­ble de manière à ce que chaque man­dat ne décon­stru­ise pas ce qui a précédem­ment été mis en place. Com­ment ren­dre ce RFP fixe dans le temps pour le ren­dre plus per­ti­nent ? À ce niveau, ce que nous souhaitons, c’est ren­dre la struc­ture plus effi­cace, donc recruter des per­son­nes prêtes à rejoin­dre l’aventure Junior-Entre­prise et à s’investir, puis les for­mer et enfin leur don­ner les clés de Bre­tagne Con­seil de la meilleure façon pos­si­ble pour qu’ils fassent le meilleur man­dat possible.”

À l’avenir, le COS de Bre­tagne Con­seil se dirige vers une for­mal­i­sa­tion plus poussée, en met­tant en place des man­dats au sein du COS. La par­tic­i­pa­tion au COS ne sera désor­mais plus sur la base du volon­tari­at mais sera encadrée par des proces­sus qui ryth­meront la vie du COS et son inter­ven­tion au sein de la struc­ture. Reste à pos­er les bases d’un organ­isme qui aidera Bre­tagne Con­seil à se dévelop­per au fil des années et à attein­dre des objec­tifs qui sont bien clairs à l’issue de cette nou­velle édi­tion du COS.

“Pour nous, les ambi­tions sont avant tout que Bre­tagne Con­seil regagne la L30. Et cela passera par la mise en place d’une nou­velle stratégie, avec des actions plus cohérentes, avec un meilleur suivi du plan d’action et des tâch­es effec­tuées au quo­ti­di­en. Nous comp­tons égale­ment sur la bonne mobil­i­sa­tion du réseau Alum­ni et sur notre RFP amélioré. Pour faire sim­ple, notre ambi­tion est que Bre­tagne Con­seil performe.”

Pour résumer, nous avions ten­dance à organ­is­er une réu­nion du COS une fois par an pour répon­dre à des prob­lé­ma­tiques ponctuelles mais cela est ter­miné, nous souhaitons ren­dre la stratégie plus acces­si­ble et nous remo­bilis­erons, pen­dant l’été, les per­son­nes présentes à la dernière réu­nion du COS pour éval­uer la per­ti­nence de nos pre­mières pistes de réflex­ion et de for­mal­i­sa­tion. L’objectif est qu’ils puis­sent chal­lenger les idées quitte à ce que nous les réori­en­tons assez rapi­de­ment si nous con­sta­tons un manque de per­ti­nence. Le but reste d’expérimenter au plus vite un COS formel.

“L’idée d’une bal­ance des pou­voirs entre le COS, le Bureau, le Prési­dent et le reste de la struc­ture de manière générale peut être intéressante.”

En con­clu­sion, le COS signe sa dernière édi­tion dans le for­mat annuel et ponctuel. Cepen­dant, avec la mise en place de man­dats et d’un man­age­ment de la stratégie partagé entre les admin­is­tra­teurs de la Junior et les Alum­ni au COS, des per­spec­tives de développe­ment et d’amélioration sem­blent s’ouvrir pour les années à venir.

Notre site a subi un piratage informatique et peut avoir des fonctionnalités manquantes. Nous serons ravis de vous informer et répondre à vos demandes par mail à l'adresse contact@bretagne-conseil.fr.Contactez-nous !
+