Le comité d'orientation stratégique

Mis en place en 2018 sous le man­dat P28, le Comité d’Orientation Stratégique (COS) est un organ­isme com­posé d’Alumni de Bre­tagne Con­seil où les mem­bres tra­vail­lent autour de la stratégie de la struc­ture. Cette année, le COS con­naît une toute nou­velle dynamique de tra­vail que nous avons le plaisir de vous présen­ter dans cette dernière newsletter ! 

Le nou­veau vis­age du COS 

Cette année, le COS con­naît une réelle muta­tion et mod­erni­sa­tion insuf­flée par notre prési­dent, Paul LE COZ. Ce dernier a voulu apporter aux mem­bres du COS la pos­si­bil­ité d’agir opéra­tionnelle­ment dans la struc­ture via des pro­jets qui les lieraient entre mem­bres du COS mais aus­si avec les mem­bres act­ifs de Bre­tagne Con­seil. Désor­mais, pour entr­er au comité il faut pro­pos­er un pro­jet con­cret à réalis­er. Tout Alum­ni peut entr­er au COS s’il a un pro­jet qui se rat­tache à la stratégie de Bre­tagne Con­seil. Le temps que l’Alumni passera au COS est le temps d’accomplissement du pro­jet, d’au moins un trimestre. De cette manière, le comité est soutenu par une solide dynamique où, lors de chaque réu­nion, les mem­bres font le point sur l’avancée de leur pro­jet indi­vidu­el mais aus­si sur les déci­sions stratégiques à con­sid­ér­er. « Avoir un pro­jet en par­al­lèle du développe­ment de la stratégie per­met de réin­té­gr­er les mem­bres du COS pleine­ment dans la struc­ture en ayant des liens directs avec les mem­bres act­ifs. Ce nou­v­el amé­nage­ment du comité per­met aus­si d’optimiser son fonc­tion­nement grâce à une réelle dynamique de tra­vail. » explique le Prési­dent, Paul LE COZ. Cette nou­velle façon de faire s’accorde avec notre volon­té d’intégrer de plus en plus les Alum­ni avec les mem­bres act­ifs et de garan­tir une con­ti­nu­ité entre chaque man­dat. N’hésitez pas à nous rejoin­dre si vous aus­si vous avez un projet ! 

 

Les pro­jets en cours

Vous l’avez bien com­pris, les mem­bres du COS sont dans l’organisme tem­po­raire­ment et sont amenés à chang­er fréquem­ment. Actuelle­ment, le COS compte, en plus de Paul LE COZ le Prési­dent et Lucie DURBAN la Vice-prési­dente, qua­tre mem­bres : Ilian ABDELMALEK, Prési­dent P30, Adrien BONHOMMEAU, respon­s­able Ressources Humaines externes P28, Jules GONCALVES, respon­s­able Études P30 et Vin­cent RIBEIRO, Prési­dent P29. Afin de faire par­tie de l’organisme, ils ont dû pro­pos­er dif­férents pro­jets à men­er à bien sur les prochains mois. Ilian a souhaité tra­vailler sur deux pro­jets. Le pre­mier est con­join­te­ment élaboré avec le pôle qual­ité puisqu’il s’agit de refaire nos indi­ca­teurs dans le but de les ren­dre plus révéla­teurs de notre per­for­mance, et de faire des analy­ses plus poussées pour met­tre en place par la suite des actions cor­rec­tives utiles. Son deux­ième pro­jet con­siste en la révi­sion de notre offre de presta­tion qui mérite d’être repen­sée pour que nos études touchent davan­tage de mas­ters spé­cial­isés de l’école. De son côté, Adrien ani­me le pro­jet Bre­tagne Con­seil Fac­to­ry, avec l’aide de Jade CHARRON et d’Arthur PERIER, Chefs de pro­jet, qui regroupe la majorité des mem­bres act­ifs de la struc­ture autour d’un tra­vail de veille économique que nous détaillerons plus tard. Jules, quant à lui, tra­vaille sur un pro­jet de refonte de l’outil de budgéti­sa­tion, dans lequel son expéri­ence en tant que respon­s­able du pôle étude lui per­met d’avoir le recul néces­saire pour aider nos chefs de pro­jet actuels. Enfin, Vin­cent a pour pro­jet d’accompagner tous les respon­s­ables de pôle dans la réal­i­sa­tion d’un livrable stratégique par pôle, à l’image de celui réal­isé pour le prix de la meilleure stratégie de com­mu­ni­ca­tion détail­lé dans un autre arti­cle. En effet, en tant qu’ancien Prési­dent, il apportera une vue d’ensemble sur les straté­gies par pôle.

 

Zoom sur Bre­tagne Con­seil Factory

Bre­tagne Con­seil Fac­to­ry (BCFac­to­ry), est un pro­jet pro­posé par Adrien BONHOMMEAU en jan­vi­er dernier. Il s’agit de réalis­er une veille sur l’écosystème de l’économie ren­naise en 2021. Pour cela, il a fait appel au volon­tari­at des mem­bres act­ifs pour men­er à bien ce pro­jet organ­isé sous la forme d’une étude avec une propo­si­tion com­mer­ciale et les trois phas­es prélim­i­naire, opéra­tionnelle et de syn­thèse. Ce pro­jet nous per­me­t­tra à terme de con­naître l’état de san­té des entre­pris­es de Rennes Métrop­o­les ain­si que l’état d’esprit de leur man­age­ment avant d’aborder 2021. On relève d’autres objec­tifs cru­ci­aux comme la capac­ité à mieux cern­er les attentes de nos prospects, repér­er des poten­tiels con­tacts mais aus­si com­mu­ni­quer en mon­trant ce que nous savons faire. « BCFac­to­ry nous apportera de la vis­i­bil­ité mais aus­si une mon­tée en com­pé­tence grâce aux recherch­es doc­u­men­taires et aux études quan­ti­ta­tives réal­isées. Étant chargée de mis­sion sur cette étude, cela m’apprend égale­ment à man­ag­er puisque je dois veiller à la bonne réal­i­sa­tion du tra­vail de 11 per­son­nes. Ce tra­vail nous per­me­t­tra enfin de faire con­naître la qual­ité de notre tra­vail en envoy­ant ce livrable à nos clients et nos prospects. » témoigne Jade CHARRON, Cheffe de pro­jet chez Bre­tagne Con­seil. Il s’agit donc d’un tra­vail ambitieux mais très béné­fique car, en plus de per­me­t­tre aux mem­bres act­ifs d’indéniablement mon­ter en com­pé­tences, cela leur ouvri­ra les portes à de nou­velles per­spec­tives d’études pour l’avenir. BCFac­to­ry appa­raît alors comme un pro­jet stim­u­lant et chal­lengeant, à l’image de ce que le COS d’aujourd’hui tend à insuf­fler dans la Junior.